CP88 – 28 février 2016

ce drap de lumière n’effacera rien
la chair ourlée d’épines et de rires
une encre
les lits qu’on a bâtis
un chant
et les maisons de brumes à l’éternel baiser

point d’ombre mais une voix
sur ton chemin de paix
et d’étincelles

grattage

Francis : les mots
Claudine : les couleurs

CP25 – 3 octobre 2014

parce que ce qui calcine
brûle d’un feu secret
parce que ce qui est emporté
vit encore
dans une main voleuse

même
sur une mer d’encre
glisse toujours le geste heureux
d’un incendiaire aveu

tartine1photo

 

Francis : les mots

Claudine : les couleurs